Moderniser le lien social avec l’eGouvernement 2.0


Gemalto considère essentiel de travailler à faire évoluer les dispositifs de gouvernance afin qu’il y ait une fluidité optimale entre l’identification par le monde public, qui se régule par un cadre strict d’égalité, de protection et de lutte contre la fraude et celle qui émane du monde privé où la dominante avérée est la réactivité et la liberté individuelle en permettant de former, d’informer et de favoriser la consommation responsable. C’est exactement l’esprit de la société durable.

C’est pourquoi Gemalto soutient l’effort des travaux de la Commission européenne qui pose la question du régime de droit qui unit l’identification publique pérenne en droit, avec les identités privées librement consenties, au-delà des textes qui avaient jusqu’ici tendance à plafonner la valeur en droits ou la valeur financière des échanges numériques.

Deuxième proposition de Gemalto

Gemalto propose de faciliter le déploiement d’e-Services (publics et privés) par la création d’une infrastructure au niveau européen qui permettra l’interopérabilité entre les états membres pour les fournisseurs de services publics et privés acceptant les éléments sécurisés de confiance (carte d’identité électronique, mobile, token…) dans un système multimodal.

Grâce à cette infrastructure européenne, chaque état membre sera en mesure d’offrir des services d’authentification forte et de signatures numériques aux citoyens, permettant ainsi l'interopérabilité au sein de l’Europe tout en respectant la protection des données et la confidentialité des transactions électroniques.

Tous les services d’authentification forte et de signature numérique seront capables de gérer des transactions électroniques selon l’ensemble des exigences de niveaux d’assurance tout en conservant leur caractère pratique : le citoyen mobile est capable de réaliser des transactions sur toutes sortes de support (tablettes, etc.).

Cela est possible par la capacité à décliner l’identité souveraine en plusieurs identités contenues dans divers facteurs de forme tout en conservant le même niveau d’assurance, par exemple, en faisant passer l’identité électronique à l’identité mobile.