L'identité numérique est au coeur de la confiance numérique

 

L'identité numérique est au coeur de la confiance numérique.

Si l'Europe ne propose pas un cadre juridique poussant à la mise en place rapide d’une authentification forte basée sur un objet personnel et sécurisé, la porte est grand ouverte à ce que la gestion de l’identité numérique soit faite par les fournisseurs de réseaux sociaux privés ou professionnels, du type Facebook ou Linked-in, avec une gestion des données personnelles bien difficile à contrôler tant pour les citoyens que pour les autorités.

L’objet portable sécurisé : le support de l’identité numérique de tous les citoyens

Notre expérience internationale nous a montré que la mise en place de cet objet portable sécurisé est critique pour l’adoption sans réticence de la part du citoyen, qui doit avoir avec lui un objet physique dans sa poche - son coffre-fort numérique contenant son identité, ses données personnelles et ses droits - et permettant l’authentification forte par au moins deux facteurs: « ce que j’ai » (mon objet portable sécurisé) et « ce que je sais » (mon code confidentiel)

Il apparait indispensable d’encourager la généralisation d’une solution d’identification fiable et sécurisée des citoyens européens tout en protégeant leur identité, leurs données personnelles et le respect de leur vie privée. Pour ce faire, la mise en place d’une Politique de l’Identité Numérique, reposant sur les référentiels techniques des états membres permettant une interopérabilité européenne, est essentielle.

Première proposition de Gemalto

Leader mondial de la sécurité numérique, avec une expérience significative (dans plus de 80 programmes gouvernementaux) dans le cadre de la fourniture de titres sécurisés et de solutions innovantes pour garantir la sécurisation de l’Internet (crypto-calculettes, envoi de codes par SMS, etc.), Gemalto propose que l’identité numérique repose sur un objet portable et sécurisé : cartes d’identité électroniques, cartes à microprocesseurs, téléphones mobiles dotés de fonctions d’affichage sécurisé, clés MicroSD ou USB certifiées, permis de conduire à microprocesseurs.