[ English version]

La mutualisation des titres sécurisés et des infrastructures d’e-Gouvernement

La démarche d’e-Gouvernement est avant tout fédératrice et progressive. Si chaque administration centrale ou locale a son propre rythme, le programme d’e-Gouvernement doit, quant à lui, chercher à fédérer ces initiatives dans un objectif de cohérence mais aussi d’économie par la mutualisation des ressources. Pour les documents sécurisés d’identité, le défi est triple : durer, évoluer et fédérer.

Cette nouvelle mission des titres sera d’autant plus importante qu‘il y aura de services reposant sur ce support, et davantage encore dans le cadre d’une mutualisation documentaire faisant intervenir plusieurs autorités sur un même document. Cette confiance prend donc une autre dimension, dépassant le cadre d’une relation classique émetteur-utilisateur. Les contraintes de sécurité et de pérennité seront très fortes.

Si les titres sont mutualisables, les infrastructures, les processus et les services liés le sont aussi de l’enregistrement à l’émission en passant par la post-émission et la vérification.

Mutualiser les titres et les infrastructures des nouveaux titres représente un gisement considérable d’économies, de réduction des coûts de traitement et de réduction des sources de non-qualité des back-offices.

La mutualisation donne une capacité, plus grande et à moindre coût, de moderniser l’ensemble ou une partie des documents d’identité, de voyage, de santé ou encore les permis de conduire, et de développer les services publics en ligne.

La mise à disposition aux acteurs publics et privés d’un support d’identification fort, assurant un niveau homogène de sécurité et de confiance, aura aussi un effet d’entrainement sur le développement de services tiers innovants s’appuyant sur cette architecture mutualisée. Ce mouvement contribuera à la dynamique économique d’ensemble.

Pour plus d'information, télécharger le livre blanc

La mutualisation des titres sécurisés et des infrastructures d’e-Gouvernement

Ce livre blanc détaille les solutions techniques et organisationnelles nécessaires pour mettre en place la mutualisation des nouveaux titres sécurisés et de leurs infrastructures.
La chaîne mutualisée des titres sécurisés et de leurs infrastructures ouvriront alors des contributions à la croissance économique nationale.

La mutualisation des titres sécurisés et des infrastructures d’e-Gouvernement [PDF - 865 KB]

[ English version]

Recommandations

Site officiel Belgium.be

La mutualisation des nouveaux titres sécurisés et de leurs infrastructures, au-delà des économies d’échelles, de l’optimisation des coûts et de la réponse apportée aux préoccupations pratiques du citoyen, cherche à faciliter et accélérer le déploiement des e-Services et l’émergence de la société numérique. Le défi est de renforcer la dynamique de déploiement des services à distance en facilitant l’adhésion des citoyens. Cette dynamique doit permettre à l’offre de services publics de rejoindre le meilleur des services opérateurs du monde privé comme l’assurance, la banque ou le commerce.

La chaîne mutualisée des titres sécurisés et de leurs infrastructures ouvriront alors des contributions à la croissance économique nationale.

Les organisations responsables doivent donc mettre en place des solutions techniques et organisationnelles favorisant cette mutualisation.

Fort de son expérience dans le déploiement de plus de 60 programmes gouvernementaux et des leçons tirées de la mise en place de solutions techniques déployées en matière de plateformes multi-applicatives et multi-émetteurs depuis plusieurs années, Gemalto présente trois recommandations  :

  • Eliminer les barrières et favoriser les initiatives de fédération de titres a l’échelle nationale. Les infrastructures de titres multiples et fragmentées ne permettent pas de constituer sur le long terme une infrastructure nationale de confiance capable supporter les besoins de l’identité numérique, vecteur essentiel de la modernisation du pays et de son développement numérique.
     
  • Ne pas attendre d’avoir atteint la masse critique avant de lancer l’initiative. Le mouvement se créera avec la concrétisation des bénéfices, même s’ils sont modestes au départ car les premiers champs d’application sont forcément limités dans la phase de démarrage. P artir d’emblée avec trop d’acteurs est la garantie de passer par d’interminables discussions théoriques et de s’exposer aux exigences et risques du calendrier électotoral.
     
  • Investir dès à présent dans des solutions alliant totale flexibilité, confiance, et collaboration. En particulier choisir une solution multi-émettrice sécurisée permettant la post-émission de données et d’applications. C’est l’assurance de partir avec des idées claires sur un programme qui a le vrai potentiel de réaliser ses ambitions :.
    - la flexibilité car elle est indispensable a tout projet s’inscrivant dans la durée
    - la confiance et la collaboration car elles sont nécessaires des que plusieurs parties sont impliquées.

Gemalto vous invite à découvrir comment se dessine autour des nécessités de la mutualisation, les nouveaux documents sécurisés et leurs infrastructures liées..

Pour plus d'information, télécharger le livre blanc

La mutualisation des titres sécurisés et des infrastructures d’e-Gouvernement

Ce livre blanc détaille les solutions techniques et organisationnelles nécessaires pour mettre en place la mutualisation des nouveaux titres sécurisés et de leurs infrastructures.
La chaîne mutualisée des titres sécurisés et de leurs infrastructures ouvriront alors des contributions à la croissance économique nationale.

La mutualisation des titres sécurisés et des infrastructures d’e-Gouvernement [PDF - 865 KB]