Nouveaux passeports : Conception et design sécurisés


​​​​​​Pour les imprimeries nationales et les pouvoirs publics, concevoir un nouveau passeport suffisamment évolué et capable de se protéger des attaques actuelles et futures représente aujourd'hui un défi majeur.

Les menaces que représentent les fraudeurs sont en effet aussi diversifiées que sérieuses.

Cela dit, de nombreux développements technologiques ont vu le jour mais les regrouper en UNE stratégie efficace s'apparente à un vrai casse-tête.

La bonne nouvelle est que la résistance de votre nouveau passeport ​peut être accrue de manière spectaculaire grâce à une série de techniques efficaces et éprouvés. Cela tient également à une conception des éléments de sécurité du passeport basée sur une méthodologie globale unique et développée avec nos clients.

Dans cet article, nous vous expliquerons les cinq méthodes d'attaque principales utilisées par les fraudeurs.

Ensuite, nous présenterons les sept étapes à suivre pour les contrer.

Mais avant cela, voici un bref rappel….

Pour les citoyens, le passeport protège leurs identités et constitue la meilleure preuve d'identité à leur disposition.

Nouveau passeport

Maintenant, la mauvaise nouvelle.

Les passeports et les passeports électroniques ne sont pas immunisés contre les attaques. L'intégration de microprocesseurs a certes relevé la barre, mais n'a pas pour autant découragé les fraudeurs. Ils sont simplement devenus beaucoup plus ingénieux. Pour garantir une protection à toute épreuve, les pouvoirs publics doivent se concentrer sur la conception et les processus au moment de créer leurs nouveaux documents de voyage nationaux.

Par où commencer ?

La première tâche consiste à établir un profil des menaces propres à un client. Elle doit s'appuyer sur les menaces connues.

Toute aussi importante est la bonne collaboration entre client et fournisseur lors de la phase de conception des éléments de sécurité. Elle doit garantir avant tout que le nouveau passeport est correctement protégé contre les cinq principales menaces.

Commençons par la contrefaçon.

Menace n°1 - La contrefaçon

La contrefaçon est la reproduction complète du document.

Les techniques suivantes peuvent être utilisées :

  • Utilisation de matériaux de remplacement pour imiter les documents originaux (papier, polycarbonate)
  • Numérisation d'un document valide à l'aide d'un logiciel informatique
  • Reproduction de l'arrière-plan et des logos à l'aide de technologies d'impression alternatives
  • Lamination finale à l'aide de pellicules adhésives disponibles dans le commerce
  • Re-création du document à l'aide d'un logiciel informatique
  • Utilisation d'un matériau original éventuellement disponible dans le commerce

Afin de prévenir la création de faux passeports, il est primordial de concevoir un document extrêmement difficile à copier, produire et personnaliser.

Heureusement, cela est possible en multipliant les effets : associer des effets tactiles et optiques, différentes technologies et utiliser des matériaux et des encres non disponibles dans le domaine public afin d'obtenir un design complexe.

Par exemple...

...un mélange spécifique de couleurs et des détails d'une très grande finesse difficiles à numériser et imprimer sans des équipements professionnels haut de gamme.

Conception passeport  

Menace n°2 – L'altération

L'altération est la tentative par les fraudeurs de modifier les données d'un document authentique.

Les principales techniques répertoriées sont les suivantes :

  • Altération ou substitution de la photo
  • Altération des données biographiques, dans le visuel ou la zone lisible à la machine (MRZ)
  • Suppression des entrées dans les pages visa/observations
  • Effacement mécanique et chimique des données biographiques
  • Attaques de délamination
  • Altération des données de personnalisation sur la page de données. Par exemple, marquage supplémentaire au-dessus des données de personnalisation existantes ou application d'une fine surimpression pour les modifier.

Comment traiter cette menace ?

  • Les données personnelles doivent être insérées dans la structure même du document, pas uniquement à la surface. Les fraudeurs auront ainsi beaucoup de difficultés à les atteindre, les modifier ou les recréer.
  • Les données personnelles doivent être imbriquées dans les éléments de sécurité. Le passeport falsifié montrera ainsi des traces claires et visibles de l'altération.
  • La duplication des données personnelles, suivant différentes techniques, rend également le travail du fraudeur beaucoup plus difficile. 

Design passport

Menace n°3 – Le recyclage

Dans ce cas, malheureusement, le recyclage n'est pas une bonne chose.

Il implique la création de documents frauduleux, à l'aide de matériaux provenant de documents légitimes, puis le retrait et la substitution de pages entières ou de visas.

Comment les faussaires parviennent-ils à fabriquer ce faux passeport ?

  • En supprimant des éléments de sécurité d'un document authentique pour les réutiliser dans un document falsifié
  • En utilisant des éléments de sécurité authentiques du passeport « recyclés » dans une nouvelle falsification
  • En intervertissant des pages entre un passeport et un autre

Afin de prévenir ce genre d'attaque, tous les éléments doivent être étroitement reliés et intégrés. Une conception holistique des éléments de sécurité du passeport est, par conséquent, cruciale.

Dans la photo ci-dessous, par exemple, la charnière reliant le livret à la page de données rend extrêmement difficile son retrait sans endommager les deux parties. De plus, elle intègre des lignes à l'encre sensible aux UV qu'il faut aligner si une autre page de données est insérée.​

Eléments de sécurité du passeport

Menace n°4 - Le vol

Il s'agit du vol d'un document original, vierge et authentique. Le vol peut avoir lieu à tout moment du cycle de vie du passeport, depuis sa fabrication jusqu'au point de personnalisation - pendant son transport ou lors du stockage. Dans ce cas, les passeports frauduleux peuvent être très difficiles à détecter, car il s'agit de documents authentiques.

C'est évident, mais il faut souligner que...

...l'intégrité de la fabrication, du transport, du stockage, ainsi que de la comptabilisation des documents vierges, est cruciale pour l'ensemble de la chaîne de sécurité.

L'utilisation d'une combinaison de technologies avancées pour la personnalisation oblige les fraudeurs à essayer de les maîtriser toutes.

Afin de permettre un suivi fiable, nous recommandons que tous les documents soient numérotés à la fin du processus de fabrication.

Le signalement est également essentiel. Interpol partage les données de 250 000 passeports syriens ou irakiens, volés ou perdus, dont des documents vierges.

Menace n°5 - L'usage abusif d'un document authentique appartenant à une personne d'apparence similaire.

Les exemples les plus connus sont notamment :

  • Une personne non autorisée utilisant un passeport authentique et valide
  • Utilisation de documents déclarés perdus ou volés par des sosies du véritable titulaire
  • Clonage des données logiques d'une personne à forte ressemblance

Il peut sembler difficile de répondre à ces menaces au niveau du document.

Toutefois, le danger d'un passeport volé peut être réduit en recourant à une technologie de personnalisation pour y intégrer des éléments personnalisés complémentaires, parmi lesquels la répétition de la photo du titulaire à plusieurs endroits dans le document.

Et n'oubliez pas le bénéfice principal d'un passeport électronique.

II est possible de comparer l'identité du titulaire à ses données biométriques (telles que les empreintes digitales et l'image faciale) avec les données enregistrées dans le microcontrôleur et d'utiliser des bases de données comme celle d'Interpol à la recherche de documents volés ou perdus.

Controle aux frontières

Comment parvenir à une conception et un design de passeport sécurisés ?  

Mais trêve de théorie - comment utiliser au mieux tous ces conseils pour les mettre en pratique ?

Voici les sept étapes pour réussir.

N°1 - Associer et relier tous les éléments en un seul document fiable

Pourquoi cela est-il important ?

Cela signifie que le document ne peut pas être séparé, manipulé, et que ses informations ne peuvent pas être falsifiées sans laisser de marques facilement décelables.

N°2 - Définir les matériaux adéquats, les processus uniques et la fabrication du produit à utiliser.

L'ensemble des éléments de sécurité du passeport utilisés pour protéger un document doit couvrir des technologies différentes et spéciales, l'utilisation de matériaux rares et des processus qui exigent une expertise approfondie.

Passport design methodology 

N°3 - Mélanger le graphisme et la conception de sécurité aussi tôt que possible

Qu'entend-on par là ?

Les passeports et les document d'identité constituent également une vitrine pour le pays qui les délivre. Le titulaire doit en être fier. Il est important que la sécurité de ces documents soit étroitement intégrée au graphisme choisi par le client, et aboutisse à un produit esthétiquement agréable.

Pourquoi est-ce important ?

Cette approche crée un produit cohérent et harmonieux. Les couleurs soigneusement choisies et le style doivent s'équilibrer et, lorsque différents éléments sécurisés et les informations répétées sont reliés entre eux, ils doivent rester facilement détectables et reconnaissables. La conception doit également cacher les informations qui doivent être dissimulées ou conservées à l'arrière-plan.

Mais ce n'est pas tout.

L'utilisation des mêmes éléments de conception pour différents documents, tels que passeports, cartes d'identité, permis de conduire et cartes de séjour, permet d'exploiter au maximum la valeur et l'efficacité de la formation des agents chargés d'authentifier le document authentique. 

 

Design du Passport en polycarbonate 

N°4 - Protéger à la fois le document et les données du citoyen

Il ne faut jamais oublier que la sécurité provient de la conception et de la fabrication du passeport, ainsi que du processus de personnalisation.

Nous savons que les éléments de sécurité du passeport sont plus efficaces lorsqu'ils sont combinés et intégrés dans le document.

C'est la raison pour laquelle nous recommandons la duplication des éléments de personnalisation (en général, la photo du titulaire et le numéro du document) dans des éléments de sécurité à divers niveaux de sécurité. Nous recommandons aussi l'utilisation de techniques différentes pour tous les reproduire.

N°5 - Ne jamais oublier que « Moins c'est Mieux ​ »

L'ergonomie est cruciale. Le moyen de contrôle de l'authenticité est un facteur primordial à prendre en compte lors de la définition d'un ensemble d'éléments de sécurité.

Les éléments de sécurité d'un passeport trop complexes ou trop coûteux à authentifier n'offre pas de protection supplémentaire.

Comme les documents de sécurité sont de petite taille, le nombre d'éléments de Niveau 1 doit être réduit au minimum. Ce sont les éléments qui peuvent être vérifiés par un contrôle visuel rapide. Avec quelques accroches visuelles bien placées, les éléments les plus importants sont facilement et rapidement reconnus.

Une approche minimaliste optimise la visibilité et l'ergonomie du document. Le but est de le rendre complexe en termes de détails, mais simple pour les agents de contrôle.

Et ce n'est pas tout.

Les documents avec un haut niveau de longévité vont au-delà de la période de validité requise sans changement visuel significatif. Ils sont ainsi des cibles plus difficiles pour les fraudeurs.

Un niveau élevé de conformité entre tous les documents authentiques rend la copie et la contrefaçon plus difficiles. C'est pourquoi la différence entre un faux et un passeport authentique sera plus facile à détecter.

Lors de la finalisation d'une conception, n'oubliez pas que chaque procédé de fabrication a des variantes. Le nouveau passeport doit, par conséquent, être conçu de façon à minimiser l'impact de ces modifications. 

N°6 - Il n'y a pas de solution miracle – vous devez les combiner

Désolé, mais il n'existe pas de solution miracle.

Un seul élément ne peut jamais vous fournir toute la sécurité dont vous avez besoin. La réponse réside dans le choix du nombre adéquat d'éléments différents. Puis, il faut les combiner et les relier entre eux pour créer ce que nous appelons des éléments multifonctionnels.

En d'autres termes...

...un passeport qui associe plusieurs techniques se transforme en véritable cauchemar pour le faussaire.

Mais surtout, faites en sorte qu'il y ait une trace à suivre.

Il est possible de simplifier la détection des modifications des données d'un passeport en utilisant des méthodes de protection facilitant le repérage des tentatives de substitution. Pour ce faire, il est important d'utiliser des technologies qui sont difficiles à se procurer et à copier, comme un papier avec un filigrane et fil de sécurité, ou des encres vendues uniquement à des imprimeurs agréés. Cela empêche le faussaire de passer la première ligne d'inspection.

Voici un bon exemple.

L'image laser multiple (ou MLI) comme simple élément distinct associé à un format simple a, semble-t-il, perdu de sa force dans son rôle d'élément de sécurité. Toutefois, il suffit de l'intégrer aux autres éléments de sécurité du passeport pour qu'il en soit autrement. Associée à l'impression offset, aux UV visibles et invisibles et au relief positif ainsi qu'à l'utilisation des technologies de lamination les plus récentes, la technologie MLI reste l'un des éléments de sécurité visible d'un document (niveau 1) les plus puissants.

Vous pouvez nous croire. Le polycarbonate est plus sécurisé.

Nous recommandons l'utilisation d'une page de données en polycarbonate. Elle est beaucoup plus difficile à falsifier qu'une page de données en papier et offre une gamme plus étendue d'éléments de sécurité visuelle.

Bienvenu au concept monobloc.

Tous les éléments de sécurité, y compris les informations de personnalisation, gravées irréversiblement au laser, sont protégés, noyés au cœur même de la page de données authentique en polycarbonate. C'est ce que l'on appelle le concept monobloc.

Page de données en polycarbonate. 

Le polycarbonate supporte, de manière exclusive, des éléments de sécurité de Niveau 1 (c'est-à-dire visibles à l'œil nu) extrêmement résistants à la fraude. Ces éléments, qui sont facilement authentifiables par les autorités compétentes, comprennent des éléments de surface tactiles, des images laser variables ou multiples (CLI/MLI), des fenêtres et des informations de personnalisation gravées irréversiblement au laser et maintenant des portraits en couleur.

N°7 - Vous pouvez compter sur le passeport électronique

Nous l'avons déjà dit. Mais cela vaut la peine de le répéter.

N'oubliez jamais le sens de l'appellation passeport électronique. Le microcontrôleur joue un rôle important dans la protection contre la fraude. Même si le faussaire parvient à écrire des données dans le microcontrôleur, elles ne sont pas signées par le certificat de l'autorité de délivrance. Par ailleurs, le microcontrôleur d'un passeport vierge est verrouillé par une clé de transport connue uniquement par le fabricant du passeport et l'autorité de délivrance.

À quel moment intervenons-nous ?​​​

Chez Gemalto, nous croyons à une approche globale vis-à-vis de la sécurité. C'est la raison pour laquelle nous nous efforçons de proposer des solutions sécurisées, durables et innovantes.

En tant qu'expert des documents de voyage et des solutions associées, Gemalto soutient activement l'initiative TRIP (Traveler identification Program) ou Programme d'identification des voyageurs de l'OACI et partage la vision selon laquelle la lutte contre la fraude doit se faire à un niveau mondial, en sécurisant l'ensemble des maillons de la chaîne.

De par notre grande expérience dans le domaine, nous répondons aux attentes de nos clients et leur proposons des documents distinctifs, aussi sécurisés qu'esthétiques.

Nous sommes fiers d'avoir conçu certains des passeports, cartes d'identité et permis de conduire les plus sécurisés et les plus élégants de ces dernières années.

La collaboration avec nos clients est au cœur de notre processus. Nous les aidons à produire des documents de voyage qui deviennent de véritables œuvres d'art, mais aussi des symboles de confiance et de fierté dans les mains de millions de citoyens.​

Design du passeport sécurisé
Maintenant, c'est votre tour

Qu'en pensez-vous ?

Si vous avez des remarques sur la conception de sécurité des passeports, une question à poser ou si vous avez trouvé cet article utile, veuillez laisser votre commentaire dans l'encadré ci-dessous. Nous apprécions également toutes les suggestions pour l'améliorer ou des propositions de nouveaux articles.

N'hésitez pas à prendre contact avec nous.​