Le passeport électronique en 2017 et au delà


​​​​​​​​​​​​​​Le passeport électronique en 2016

 Mise à jour le 30 juin 2017

La migration vers les passeports électroniques progresse depuis 2005 et plus de 120 états ont commencé à émettre ce nouveau type de document de voyage. À la différence du passeport traditionnel, le passeport électronique est doté d'un microprocesseur qui stocke une version numérique de la photo ainsi que des données d'identité se trouvant sur la première page du passeport papier. Par ailleurs, il est possible d'enregistrer les empreintes digitales. Dans cas, il s'agit d'un passeport biométrique ou d'un passeport électronique de deuxième génération.

Dix ans après le lancement de la première vague de passeports électroniques, 4 tendances communes se dessinent dans les approches adoptées pour migrer vers le passeport électronique, les technologies choisies ainsi que les conséquences sur les processus existants et la conception d'ensemble du passeport.

Voyons ces 4 tendances​​

​Les programmes récents de passeport électronique définissent un schéma qui devrait être pris en compte lors de la planification d'une migration vers une nouvelle génération de passeport électronique.

Dans ce contexte, les autorités publiques se dioivent de:
​​​
D'abord, planifiez une mise à jour totale du document.​

​Les pays qui ont introduit de nouveaux passeports électroniques au cours des dix dernières années ont saisi cette occasion pour actualiser totalement leur document de voyage. Ils ont notamment ajouté toute une série de sécurité visuelle et électronique pour lutter contre la fraude à l'identité et renforcer la confiance vis-à-vis des documents de voyage, aux plans national et international. ​

​Deuxièmement, réorganiser les processus existants

​L'introduction d'un passeport équipé d'un microprocesseur a aussi été le catalyseur pour redéfinir les processus du cycle de vie, de l'enrôlement à l'émission et facilite aujourd'hui le contrôle aux frontières avec la mise en place de portiques automatiques dans les aéroports. 

T
roisièmement, comptez sur le passeport électronique.
​​À l'évidence, les composants clés des nouveaux passeports électroniques impliquent des technologies et des solutions robustes, capables de fournir les résultats recherchés. 

Enfin, définir de nouvelles attentes en matière de design.

Les pouvoirs publics ont défini de nouvelles attentes en matière de design pour des passepo​rts originaux qui soient aussi sécurisés qu'élégants. De nombreux pays ont réussi à produire des documents de voyage qui sont devenus de véritables œuvres d'art, mais aussi des symboles de confiance et de fierté dans les mains de millions de citoyens.

Les deux exemples illustrant cette tendace sont le passeport finlandais lancé en janvier 2017 et le ePassport norvégien en préparation pour 2018.

 

 

Passeport électronique: 2017 et au-delà

Avec 1 000 millions de ePassports actuellement en circulation à mi-année 2017, les frontières  et les aéroports intelligents émergent à un rythme plus rapide. Combinés avec une forte croissance de la biométrie (en particulier la reconnaissance faciale), ils ouvrent la porte à une gamme complète d'installations automatisées et auto-entretenues pour les passagers, du check-in au contrôle de l'immigration et à l'embarquement. Ils offrent aux voyageurs un parcours à la fois sécurisé, rapide et simple.

Une nouvelle génération de passeport électronique va bientôt stocker numériquement des informations de voyage telles que les eVisas et les timbres d'entrée / sortie pour soutenir un contrôle de l'immigration encore plus efficace. Avec LDS2 (​​Logical Data Structure version 2), la nouvelle génération de passeport électronique à venir passera de la lecture seule à la lecture et à l'écriture.

La phase de conception LDS2 a été initité par ICAO NTWG (New Technology Working Group) en 2016 et progresse rapidement en 2017.

Les principales tendances de la documentation de voyage identifiées par Gemalto pour la période 2017-2020 sont les suivantes:​
  • ​Une migration rapide vers des pages de données en polycarbonate inviolables, ce qui réduit considérablement le risque de fraude.
  • ​Une croissance rapide des titres sécurisés en matière de voyages numériques. Les données du ePassport sont stockées sur le smartphone du titulaire ou un dispositif personnel similaire pour créer un compagnon sécurisé du passeport physique pour les voyageurs.
Le stockage de nouvelles données biométriques, des contrôles aux frontières plus intelligents, l'intégration du passeport avec des applications innovantes pour smartphones peuvent offrir des opportunités impressionnantes.

Une expérience précieuse

​​Gemalto contribue actuellement à plus de 45 program​mes de passeports et de gestion des contrôles aux frontières.

​​Notre contribution à ces projets nous donne

  • une excellente vision de la technologie utilisée,
  • de ses applications
  • et de la qualité des systèmes d'information,
  • ainsi que du contexte de son utilisation.

Nous sommes fiers d'avoir aidé nos clients à concevoir certains des passeports les plus sécurisés et les plus élégants de ces dernières années.

En sa qualité d'acteur majeur du monde des passeports électroniques sécurisés, nous pensons que la mission de Gemalto consiste également à informer nos partenaires et l'industrie en général, en partageant les meilleures pratiques et en présentant notre analyse d'expert. Nous serons heureux de nous entretenir avec vous de votre projet de migration vers le passeport électronique.​​​

 Documents (uniquement en anglais)